Si vous souhaitez y participer merci de nous envoyer un mail à courrier@afc-lille.org



Stage de taijiquan le 2 juillet 2022 – Tous niveaux

10h-12h30 / 15h-17h30

avec Anne DASSONVILLE, professeure diplômée de la Fédération des Arts Energétiques et martiaux Chinois

35€ la journée / 20€ la demi journée

Renseignements et inscriptions : courrier@afc-lille.org et sur notre page dédiée !


Chine 2022 : entre pollutions et écologie, jeudi 5 mai à 19h

Avec Claude LLENA

Chez Voyageurs du Monde, 147 Bd de la Liberté à Lille

Attention, réservation obligatoire !

Claude LLENA

Depuis quelques années, la Chine affiche un intérêt pour l’écologie. Qu’en
est-il exactement ?
Car les discours officiels se traduisent souvent par des politiques de
greenwashing alors que la consommation de charbon se maintient tout
autant que l’avidité productive. Si on ajoute à cela des inégalités sociales
qui se creusent, on se trouve dans une situation qui questionne la
durabilité du modèle chinois.

Claude LLENA est enseignant de sciences sociales. Il a vécu trois ans
en Chine.

Informations et inscription à : courrier@afc-lille.org



L’Association des Amitiés Franco Chinoises des Hauts de France tiendra son Assemblée Générale le 24 novembre 2021.

Adhérents-tes, vous êtes cordialement invités-es à y participer !

Un petit mail : courrier@afc-lille.org et vous recevrez une invitation


03Nov

In memoriam

Un grand monsieur vient de nous quitter ! A l’âge de 93 ans, Léon Vandermeersch s’est éteint au terme d’une vie consacrée à l’Extrême-Orient et à l’enseignement. Sa carrière de sinologue l’a mené à plusieurs reprises au Vietnam, au Japon et en Chine, à la fois pour y approfondir toujours plus méticuleusement sa connaissance de ces cultures et y jouer le rôle en direction des jeunes dans lequel sa curiosité et sa bienveillante générosité le faisaient exceller : celui de trait d’union entre les formes de pensée d’Occident et d’Extrême Orient. Léon Vandermeersch a mis, bien sûr bénévolement, son érudition au service des Amitiés Franco-chinoises quand, au long des années 80, il participa au conseil d’administration de l’Association et enrichit d’articles passionnants son bulletin trimestriel « Aujourd’hui la Chine« . Si la sinologie lui doit surtout d’avoir patiemment défriché le terrain aride de la naissance de l’écriture idéographique à partir des inscriptions oraculaires (sujet de son énorme thèse « La voie royale« ), il fut aussi un fin spécialiste du confucianisme et des modes spécifiques d’organisation des sociétés sinisées, autant de sujets pour lesquels il se passionna tout au long de sa vie et qu’il sut, avec un immense talent de pédagogue, mettre à la portée de tous ceux qui l’écoutaient. Ce n’est pas seulement à un immense sinologue que nous disons un adieu ému, mais à un homme d’une grande modestie et d’une exquise courtoisie que nous sommes particulièrement heureux d’avoir eu la chance de croiser au sein des AFC.

Conseils de lecture : « Le nouveau monde sinisé » (1986 Rééd. 2004) « Les deux raisons de la pensée chinoise — Divination et idéographie » (2013) et « Ce que la Chine nous apprend — Sur le langage, la société, l’existence » (2019)

Danièle Hainaut, Denis Dammaretz